TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT DE PARTIR EN IRAN

by Pauline
TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT DE PARTIR EN IRAN

Préparer son voyage en Iran n’est pas chose facile !

C’est un pays magnifique, des gens d’une hospitalité incroyable, mais une réputation aussi mauvaise que celle de la Corée du Nord.

J’exagère sans doute un peu mais dis autour de toi que tu envisages de voyager en Iran et observe les réactions… L’autre problème, ce sont les informations qui circulent sur le pays, souvent contradictoires. J’ai écumé les blogs, sites web, conseils d’amis, avant de partir et tout n’était pas encore très clair.

Si j’avais pu avoir tout d’un seul coup sans m’abîmer les yeux devant l’ordinateur, ça m’aurait facilité le départ ! Donc je t’ai condensé dans cet article toutes les infos pour bien préparer ton voyage en Iran.

AVANT LE DÉPART

BIEN CHOISIR TON TRAJET

L’Iran fait trois fois la taille de la France donc décide-toi à l’avance quel type de voyage tu veux faire. Choisis entre nature ou visites des villes par exemple. Tu peux mixer les deux mais compte trois semaines de voyage pour que ça soit un peu moins sport. Les distances entre les villes et villages sont parfois grandes.

Classique : Téhéran, Ispahan, Yazd, Persépolis, Chiraz

Nature : Expédition dans les déserts de Dasht e-Lut et de Dasht e-Kavir avec visite des oasis

-Mixte (évidemment plus long) : Shiraz, Ispahan, Yazd, Kerman, désert de Dasht e-Lut, Téhéran

LA MEILLEURE SAISON

Tout dépend de l’itinéraire que tu as choisi. Le nord est très montagneux, le sud est plus aride donc les températures peuvent varier du simple au double suivant les régions et les saisons.

Haute saison
  • Avril/mai et septembre/octobre/novembre : Les températures commencent à être chaudes mais cela reste agréable, les arbres et les plantes sont en fleurs. C’est plus agréable aussi quand on est une femme pour porter le voile.
  • 20 mars au 5 avril : Vacances du Jour de l’An (Nowruz) pour les Iraniens. Période à éviter. Tous les hôtels sont complets, les sites touristiques (fréquentés en majorité par des Iraniens) bondés et les prix peuvent parfois doubler.
Basse saison
  • février/mi-mars : Fin de l’hiver. Les températures sont agréables partout et les prix sont parfois divisés par deux. En revanche, la plupart des plantes ne sont pas encore en fleurs, ce n’est pas génial pour les photos.
  • Décembre/janvier : L’hiver en Iran. Les températures peuvent descendre en dessous de 0 dans les montagnes au nord.   
  • Juin/juillet/août : Saison chaude. Les températures sont élevées.

Pour ma part, je suis partie les deux premières semaines de mars. Il m’a été très facile de réserver des chambres d’hôtel.

préparer-son-voyage-en-iran-palais-chehel-sotoun-ispahan

Le palais Chehel Sotoun à Ispahan, et son bassin vide pour cause de nettoyage « d’hiver ».

Inconvénient : Les prix commençaient à grimper un peu et Téhéran était encore plus embouteillé que jamais à cause des courses et des cadeaux de dernière minute que les Iraniens faisaient avant de partir en famille pour fêter le Nouvel An iranien.

Pour la photo, les fleurs n’étaient pas encore écloses et beaucoup de bassins et de fontaines étaient vides pour cause de nettoyage avant les fêtes.

COMMENT S’HABILLER

 Les femmes

Toutes les femmes doivent porter le voile, à l’extérieur de leur lieu de vie. Les touristes aussi. Beaucoup d’Iraniennes, souvent la jeune génération, portent le voile sur l’arrière de la tête, laissant apparaître les 3/4 de leur chevelure sur le devant. Certaines laissent même parfois une tresse, ou la chevelure entière dépasser dans le dos.

  • préparer-son-voyage-en-iran-jeunes-filles-téhéranVoile : Une écharpe fait amplement l’affaire. Il doit couvrir les cheveux et les épaules. Prévois des petites pinces à cheveux pour le faire tenir si tu n’es pas très douée comme moi.
  • Tuniques : Emporte avec toi des robes, des tuniques qui cachent décolleté, bras et fesses.
  • Pantalons : Jeans, pantalons en toile, etc.
  • Chaussures : D’un point de vue pratique, prends des claquettes et des baskets de marche. Tu peux prendre une paire un peu plus classe mais ça prend de la place dans le sac. 🙂 … Ah les chaussures!
Les hommes

Les hommes doivent cacher leurs jambes, donc le port du short ou pantacourt est interdit. Le port du t-shirt est aussi interdit mais beaucoup d’Iraniens en portent, donc je dirais que c’est plus ou moins toléré.

INFO : Le sac à dos est plus pratique. C’est plus facile pour se déplacer surtout quand les trottoirs n’existent pas ou sont en travaux.

Pour plus de détails, concernant les vêtements et le voile, lis aussi : Voile, robes, jeans…Quels vêtements mettre en Iran quand on est une femme.

VISA

Le visa d’un mois, renouvelable, coûte aux alentours de 75 euros. Les prix peuvent varier. Depuis le 1er octobre 2017, tous les voyageurs qui veulent obtenir un VOA, doivent s’enregistrer au moins deux jours avant leur vol sur le site du Ministère des Affaires Étrangères iranien.

Obtenir un visa à l’avance prend du temps, mais c’est possible.

ATTENTION : Si tu as un tampon israélien sur ton passeport, tu ne pourras pas entrer en Iran. Le mieux est de faire faire un second passeport en France. Même problème, si tu veux aller aux Etats-Unis après avoir voyagé en Iran. Il faudra que tu fasses une demande de visa. L’Esta (demande d’autorisation de voyage) ne suffira plus. Ils vont même sans doute te convoquer à l’ambassade pour te poser des questions.

Les papiers nécessaires
  • Photocopie du passeport (Passeport qui doit être valable encore 6 mois)
  • 2 Photos d’identité + 2 voilées pour les femmes
  • Attestation d’assurance
  • Photocopie de ton itinéraire (au cas où)
  • Photocopie du mail de l’hôtel où tu dors la première nuit
  • 75 euros en liquide

A mon arrivée : On ne m’a demandé que mon passeport et l’attestation d’assurance obtenue grâce à ma carte visa (Tu dois payer ton billet avec cette carte pour bénéficier d’une assurance). Les autres papiers sont à prendre juste au cas où. J’avais l’impression que parfois, c’était à la tête du client.

Tu peux prendre une assurance chez Chapka également.

BUDGET

L’Iran n’est pas un pays très cher pour voyager mais ce n’est pas non plus donné. Pour te faire une idée, voici quelques prix :

  • Prix du billet : 250 € aller/retour. Je l’ai réservé sur Bourse des vols 1 mois à l’avance.
  • Prix du taxi à la sortie de l’aéroport : 750 000 rials soit 21 € (L’aéroport international est à 1h de route de Téhéran)
  • Course classique en taxi : 3/4 €
  • Bus : entre 8 et 10 euros (Téhéran-Ispahan, Ispahan-Shiraz)
  • Une nuit à l’hôtel (standard basique) pour deux personnes : entre 40 et 50 €
  • Guesthouse :12/15€ (un peu plus cher pour un couple)
  • Repas : fastfood : 2/3 € __ Restaurant : 7/8 €
  • Excursions : 10/20 € par personne
  • Essence : 1 € pour 4 litres ! (l’Iran est l’un des plus gros producteurs de pétrole au monde)

Comment nous avons voyagé :

Nous étions deux donc nous avons dépensé environ 950 euros par personne, billet d’avion compris. Nous avons dormi dans des petits hôtels, et séjourné chez l’habitant, ce qui est très courant en Iran bien que cela soit interdit (30 000 membres sur Couchsurfing). Voyages en bus, taxis, un peu de stop quand il n’y avait pas le choix. Nous avons fait une excursion à Persépolis et Naqsh e-Rostam.

ARGENT

Retire ton argent AVANT le voyage.

C’est le gros souci du voyage en Iran. Tu dois te trimballer avec tout ton cash sur toi. Ta carte bancaire ne fonctionnera pas sur place à cause des sanctions internationales qui pèsent sur le pays. J’avais retiré 700 euros en liquide, mais tout dépend de ton budget.

Tu peux ensuite changer ton argent dans les bureaux de change. Le mieux est de changer 10% de ton argent à l’aéroport. Rend-toi ensuite dans des bureaux de change qui ont souvent les meilleurs taux. Certains forums disent que l’on peut également échanger de l’argent dans la rue, mais je n’ai pas essayé. Évite les banques qui ont un taux de change bien plus élevé.

RÉCAPITULATIF

  • Retire ton argent avant le voyage
  • Change ton argent dans des bureaux de change
  • Télécharge un convertisseur de devises sur ton portable
préparer-son-voyage-en-iran-mosquée-shiraz

La mosquée Nizam ol-Molk à Shiraz.

HÉBERGEMENT

Couchsurfing

C’est l’un des pays où le site internet cartonne. C’est aussi la méthode imparable pour découvrir la culture iranienne de l’intérieur. Tu peux donc facilement trouver un hôte qui t’accueillera chez lui pendant plusieurs jours.

Accueilli comme un vieux pote

Tu peux les contacter quelque semaines avant ton départ sans problème. Si c’est ok, ils te donneront rapidement leur numéros de téléphone pour caler les détails par WhatsApp.

Hôtels, guesthouses

Si tu préfères l’hôtel et les guesthouses, tu peux réserver à l’avance par email, ou par téléphone (si ton interlocuteur parle anglais). Mais cela prend du temps pour pas grand chose car c’est facile de trouver un hébergement sur place.

Notre voyage : Nous avons mixé entre Couchsurfing et petits hôtels. On a terminé par un hôtel un peu plus cher à Téhéran pour recharger les batteries avant de reprendre l’avion.

SUR PLACE

SÉCURITÉ DANS LE PAYS

Ce n’est absolument pas dangereux de voyager en Iran.

Je ne me suis jamais sentie autant en sécurité, même étant une femme. A Paris, je fais plus attention à mon sac, et aux gens qui m’entourent. L’Iran est un pays très sûr. Il y a très peu de vols à la tire par exemple, justement parce que c’est un état autoritaire. Ceux qui essaient, risquent de le payer très cher.

Les gens sont incroyablement gentils et étonnés de voir des touristes sur leur sol. Tu entendras sûrement des dizaines de fois « Welcome to Iran » et « Where are you from » comme je le décris dans mon précédent article sur les idées reçues concernant le pays.

préparer-son-voyage-en-iran-enfants-shiraz

Groupe d’enfants dans un parc de Shiraz.

Les Iraniens sont très curieux du mode de vie des Occidentaux et de la façon dont on les perçoit à l’extérieur de l’Iran. C’est un peu comme s’il voulaient montrer à tous les touristes qu’ils croisent, que leur pays, ce n’est pas ce que l’on voit aux infos. Et ils se débrouillent bien. Donc une fois sur place, tu feras vite la différence entre gouvernement et population.

Seul problème sécuritaire rencontré : la conduite des Iraniens

Leur conduite est chaotiquement organisée.

Très peu de conducteurs respectent les feux de signalisation. Les marquages au sol ne servent à rien, que ce soit les passages cloutés, ou les lignes de démarcation, aucuns ne sont respectés.

Technique : On a dû trouver une technique pour traverser la rue, car ça peut devenir vite dangereux. Dès qu’un Iranien traversait au même endroit que nous, on le suivait comme une ombre. Pendant ce temps, les voitures nous coupaient le passage et nous frôlaient alors qu’on était au milieu de la route. Mais on s’y fait au bout de quelques jours.

BARAGOUINER EN FARSI

Cela peut te servir pour faire connaissance. Tu n’arriveras pas à tenir toute une conversation avec ce vocabulaire mais il y a les bases !

  • Bonjour : salam
  • Au revoir : khoda Hafez
  • Merci : moteshakeram, merci (en français oui!)
  • Désolé : motehasefam
  • Oui : balé
  • Non : na
  • français : faransi
  • Comment ça va : che khabar
  • Bien : khub-am
  • Je m’appelle : Hastam..
  • Police : polis
  • Au secours : komak
VOYAGER EN COUPLE

Tu peux voyager en couple non marié sans problème. Seulement, attend-toi à ce que l’on te pose régulièrement la question. Les Iraniens sont très avenants et t’adresseront facilement la parole.

On portait une alliance pour faire illusion

La parade pour nous a été de porter une alliance (merci papi, mamie). Les alliances accréditaient notre « bobard mariage » devant les personnes d’un certain âge, un peu plus conservatrices, qui nous accostaient. Nous n’avons jamais eu à nous justifier dans les hôtels, contrairement à ce que nous pensions au départ.

Les jeunes se fichent totalement que tu sois marié ou pas donc ne prend pas la peine de leur mentir.

En revanche, tout geste d’affection est interdit dans un lieu public.

INTERDICTIONS
  • L’alcool
  • Tout contact entre un homme et une femme qui ne sont pas de la même famille
  • Les gestes d’affection en couple : bisous, accolades. Vous pouvez vous tenir la main, car les autorités sont un peu plus souples avec les touristes.
  • La danse et le chant devant un public mixte* pour une femme 

Dans les faits : L’Iran est un pays rempli de paradoxes. Par exemple, nous avons rencontré énormément d’Iraniens qui nous ont expliqué fabriquer eux-mêmes leur alcool, ou en acheter au marché noir, malgré les risques (1ère fois : amende, 2ème fois : 80 coups de fouets, 3ème : devine). Cet article du Point de 2012 sur les ravages de l’alcool en Iran est vraiment intéressant : Les Iraniens se noient dans l’alcool

Nous avons également croisé beaucoup de jeunes couples iraniens qui se tenaient la main, ou se serraient dans les bras un peu comme des amis.

Si tu es une femme, tu peux joindre les deux mains en signe de prière pour dire au revoir.

J’ai serré la main à plusieurs hommes sans aucun problème. La plupart du temps, ils attendent que tu leur tendes la main. C’est très mal vu que le geste vienne de l’homme en premier. Tu peux aussi joindre les deux mains en signe de prière pour dire au revoir. Un peu comme le Namasté indien.

préparer-son-voyage-en-iran

Un jeune couple iranien sur un banc à Téhéran.

En fait, j’ai eu l’impression qu’il y avait un réel fossé entre les vieilles et les jeunes générations. Ces dernières veulent plus de libertés et grappillent sur toutes les interdictions, comme les jeunes femmes et le voile qu’elles portent souvent sur l’arrière de la tête, laissant entrevoir les 3/4 de leurs cheveux, certaines laissant une tresse dépasser dans leur dos, ou leurs chevilles apparentes.

MONNAIE

Tu peux négocier les prix en Iran. Le prix de la course en taxi, les souvenirs, voire le prix de la chambre d’hôtel parfois. Les prix affichés ne sont pas négociables. Vérifie toujours si ton interlocuteur parle en rials ou en toman.

SE DÉPLACER

En ville
  • Taxi
  • Bus
  • Métro (Téhéran, Shiraz) : Téhéran possède 4 lignes de métro, ce qui n’est pas beaucoup pour une capitale de 15 millions d’habitants. Mais il est clean, sûr et pas cher. Les femmes doivent monter dans les rames à l’arrière. Si vous êtes en couple, les filles peuvent monter avec les hommes. Shiraz possède trois lignes de métro.
Dans le reste du pays
  • Bus : Plus d’une vingtaine de compagnies se partagent le marché en Iran. Donc les prix sont imbattables pour des trajets avec un maximum de confort  (bus VIP pour 8€  entre Téhéran et Ispahan: fauteuil inclinable, coussin, couverture, en-cas, eau, télévision…en farsi)
  • Train : Je n’ai pas testé car il faut réserver à l’avance. Mais il paraît que la vue est imparable. Les infrastructures sont un peu vieillissantes.
  • Stop (1 fois à Damavand)

TÉLÉPHONER EN IRAN

Acheter une carte SIM

Achète une carte sim locale. Ça te facilitera le voyage et t’évitera le hors-forfait.

Internet

Beaucoup de sites sont interdits d’accès en Iran : Facebook, Twitter, YouTube, Snapchat, etc.

Pour contourner ces interdictions, les Iraniens téléchargent un VPN sur leur portable, qui leur permet d’avoir une adresse IP dans un pays étranger.

Hotspot Shield a plutôt bien fonctionné pour moi, et la version de base est gratuite.

________________

*Rectification suite au commentaire éclairé d’un internaute : La danse et le chant sont interdits pour une femme devant un public mixte et non pas un public composé uniquement que de femmes. 

Enregistrer

Enregistrer

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018-2019

Et sinon le partage c'est la vie ✌️ et c'est par ici :

26 comments

Camille octobre 27, 2017 - 2:49

Hyper intéréssant ! Ca donne envie de voyager en Iran! Merci !

Reply
Pauline octobre 29, 2017 - 12:19

Merci Camille ! N’hésites pas à me poser des questions avant de partir s’il te manque des infos 🙂

Reply
Lana novembre 23, 2017 - 10:55

Bonjour Pauline,

Je pars en Iran en Decembre, j espere obtenir mon visa sur place mais j ai vu sur certains sites qu’il etait preferable d’avoir un numero d’authorisation qu’on peut obtenir en ligne pour 30euros avant le depart. Est ce que tu penses que je devrais le faire ?

Merci d’avance pour ton aide

Reply
Pauline novembre 24, 2017 - 8:41

Bonjour Lana,

Si tu es française, tu n’as pas besoin de faire la demande d’un numéro d’autorisation. Le VOA (visa on arrival) est délivré sur place à ton arrivée à l’aéroport Iman Khomeini à Téhéran, et je crois qu’ils le délivrent aussi dans la plupart des autres aéroports mais à confirmer. Avant de partir, j’ai aussi longtemps hésité à faire une demande de numéro d’autorisation, j’avais un pote qui était passé par une agence basé aux Emirats, mais je trouvais que c’était trop de démarches, ça coûtait plus cher pour au final le même résultat. Le seul souci, c’est pour les américains, les canadiens, israéliens, étiquetés « pays ennemis de l’Iran », qui eux, doivent sans doute faire les démarches avant pour être sûrs de passer la frontière.

Reply
yasmine février 26, 2018 - 9:23

Bonjour Pauline et merci pour tes infos. Je pars avec 2 amies fin avril, et on se demandait si nous devions faire nos démarches de Visa ici à Paris? mais je vais opter pour le « sur place » je pense. A quelle date as-tu fais ton voyage? et doit-on réserver les voyages en bus en avance ou il suffit de se rendre dans une gare routière directement? merci

Reply
Pauline février 28, 2018 - 10:06

Salut Yasmine ! De rien pour les infos, tout le plaisir est pour moi ^^ Le VOA est toujours en fonction, ils ont juste changé le système, c’est à dire que pour aller plus vite, ils demandent aux voyageurs de s’enregistrer en ligne sur ce site : http://e_visa.mfa.ir/en/visa-arrival/

Je suis partie en Iran fin février/mars 2017. Pas besoin de réserver tes places de bus à l’avance, tu peux le faire sur place. Tu peux demander au gérant de ta guesthouse ou ton couchsurfer si tu as besoin d’aide. Les gens sont super serviables.

Reply
Marion mars 20, 2018 - 4:29

Je le trouves très intéressant aussi. Tous ces renseignements nous évites vraiment de faire des bourdes sur place. Et merci d’embellir ce pays qui à l’air superbe!

Reply
Pauline mars 24, 2018 - 1:35

Merci Marion ! Effectivement, l’Iran est un pays à découvrir le plus rapidement possible si tu ne l’as pas déjà fait 🙂

Reply
mylene septembre 12, 2018 - 8:51

Bonjour,

de quand dates cet article ? nous souhaitons partir avec une amie dans ….. 2 semaines !!!!!! est-ce encore possible ? il nous suffit de prendre nos billets, chercher le premier hotel et hop ? Merci de ton retour

Reply
Pauline septembre 14, 2018 - 12:05

Bonjour Mylène! Je suis partie en Iran l’année dernière. Mais deux semaines pour vous préparer c’est court quand même !! Il faut penser aux papiers pour le visa à l’arrivée (vérifie via le lien dans l’article que tu peux toujours en faire la demande en arrivant avec les récents événements de Villepinte), le mieux aussi c’est d’au moins réserver votre première nuit d’hôtel car souvent les autorités vous demandent l’adresse. Et puis après oui techniquement, il vous faut votre billet et hop c’est parti 😀

Reply
anthony trebosc octobre 18, 2018 - 11:10

Bonjour ! je souhaite partir d’ici 1 mois en Iran avec ma copine .
on aimerait y aller en stop depuis la france . penses tu qu’on peut faire un visa à la frontière ? faire le tour de l’iran en stop? dormir en tente ?
Merci d’avance pour tes réponses!

Reply
Pauline octobre 21, 2018 - 10:25

Bonjour Anthony, l’auto-stop est possible mais tu risques de devoir au final souvent payer au prix d’un taxi collectif car c’est monnaie courante en Iran. Il y a beaucoup de gens qui font office de taxi clandestin. Il y a plusieurs voyageurs qui ont obtenu un visa à la frontière turco iranienne donc c’est possible. Pose la question à Michael du blog Traverser la frontière, si tu veux plus de renseignements. Il voyage en vélo de Paris à Téhéran en ce moment. Je ne sais pas si il a souvent accès à internet mais il pourra sans doute te donner plein de renseignements au sujet du visa et il est très sympa ! Ensuite dormir en tente, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible si tu restes loin des routes et des sites sensibles : postes de police, zones militaires, bâtiments administratifs… En tout cas bon voyage, c’est une belle aventure que tu prépares !!

Reply
William décembre 18, 2018 - 1:33

Chère Pauline,

Les pays que tu as parcourus sont dignes d’être visités. Et c’est bien entendu positif de les mettre en valeur. A trop vouloir sortir des clichés, on en pose nous-même. Et généralement, ils ont la vie dure et c’est d’ailleurs harassant de vouloir les corriger. Mais il y a un point important qu’il faut souligner, car ce cliché est le seul que je souhaite remédier afin d’y adoucir ces fameux interdits : la danse n’est pas interdite, c’est la proximité homme/femme qui l’est. J’imagine que tu as pu découvrir la danse là-bas et elle est bien sûr singulière. De même, le chant n’est pas interdit pour les femmes. Il leur est interdit seulement de chanter devant un public masculin et elles peuvent chanter en compagnie des hommes. Il est clair que leur liberté est amoindri, mais pas effacée totalement. La danse persane et la musique traditionnelle persane sont les meilleurs moyens de connaitre ce pays. Partageons le positif.

William.

Reply
Pauline décembre 22, 2018 - 6:08

Bonjour William,

À vrai dire ces interdictions m’ont été racontées par une femme que j’ai rencontrée à Shiraz qui était elle-même danseuse et chanteuse. Elle m’a raconté ne pas avoir le droit d’exercer sa profession en public (sans faire de distinction entre public mixte ou non) et qu’elle était obligée de faire cela dans des soirées illégales ou privées. Sans doute ma faute a été de la croire sur parole étant donné qu’elle parlait de son propre vécu. Merci pour ton éclairage.

Reply
William décembre 23, 2018 - 6:08

Malheureusement, oui, tout est plus difficile pour les femmes. Et tout est fait pour qu’elles restent cloîtrer chez elle. Mais les iraniennes sont des battantes, persévérantes et patientes. Malgré tous les bâtons dans les roues qu’elles subissent, elles avancent pas à pas. Elles sont davantage courageuses.
Il faut distinguer les lois des mœurs et de la culture. Les interdits sont généralement du côté de ces derniers. Mais même les iraniens ne font pas la distinction et personne ne fouillent les lois pour vérifier.
Autre cas, voici un article qui parle des conditions des artistes en Iran (pas de la condition de la femme par contre), le regard de ce metteur en scène est intéressant :
https://next.liberation.fr/theatre/2016/07/05/koohestanien-iran-il-y-a-des-poches-d-inventivite_1464212

Reply
Pauline décembre 26, 2018 - 1:52

Oui j’ai remarqué ce côté battant chez certaines Iraniennes, et d’ailleurs le peuple iranien plus généralement très révolutionnaire (ça me rappelle quelque chose 😉 ) .
Il y a aussi beaucoup de femmes qui acceptent malgré tout la situation que leur famille et la société leur imposent. Toutes les femmes iraniennes ne descendent pas dans la rue pour protester contre les règles établies. J’ai l’impression que beaucoup voudraient simplement « choisir leur bonheur » mais n’ont pas le courage de s’opposer aux aspirations de leur famille. Comme cette jeune que j’avais rencontrée à Téhéran, qui rêvait de voyager mais savait que ça ne serait pas possible sans un chaperon. Et selon elle, elle ne pouvait pas partir trop loin de ses parents car ce n’était pas « son rôle », ce dernier étant de rester près de sa famille et de s’occuper d’elle…Bref, la condition de la femme en Iran est certes bien plus compliquée que ce que l’on croît en connaître à travers nos voyages, nos rencontres et les articles de presse. Retranscrire toute cette complexité, sans simplifier ni donner trop de détails nous faisant perdre le fil, s’avère parfois périlleux.
L’article est très intéressant oui, il casse effectivement l’image de la censure iranienne que l’on s’imagine toujours portée par un barbu au regard noir et intransigeant.

Reply
Sarah janvier 22, 2019 - 8:43

Bonsoir
Votre article est très intéressant et nous apprend beaucoup sur ce pays. Mon mari doit s’y rendre avec des amis d’ici 1 mois pour skier. Pensez vous qu’ils pourront réserver seulement 2 chambres d’hotels Pour 4 hommes ou doivent ils avoir chacun leur propre chambre?
Merci pour votre réponse. 😉

Reply
Pauline janvier 23, 2019 - 7:56

Bonsoir Sarah, merci pour votre commentaire. Ce ne sera pas un problème, ils pourront réserver deux chambres pour quatre. Bon voyage à eux! Ça me donne envie d’y retourner 😀

Reply
Emma mars 11, 2019 - 12:28

Bonjour
Je suis censée partir en Iran dans 3mois, je m’y prend plutôt a l’avance car beaucoup de chose me semble flou et je préfère être bien préparé car je pars seule!
Une de mes plus grosses interrogations, reste sur le fait que j’ai choisit de choisir un VOA et parmi les papier demandés, il faut un justificatif d’hôtel, hors j’ai des amis en Iran j’ai qui je passerais l’intégralité de mon séjour, dans ce cas comment faire?

Reply
Pauline mars 13, 2019 - 9:08

Bonjour Emma,

Il faut que tu demandes une lettre d’invitation à tes amis comme quoi ils t’hébergent durant ton séjour, écrite en farsi et avec leur numéro de téléphone et adresse. No stress et bon voyage 🙂

Reply
Emma mars 13, 2019 - 11:07

Bonjour,
Merci beaucoup pour ta réponse, parce que du coup je ne savais pas trop. Mais ils n’auront pas de formalités à remplir si ils m’accueillent?
Merci beaucoup 🙂

Reply
Pauline mars 13, 2019 - 6:55

À part cette lettre d’invitation non logiquement rien d’autre! Mentionne bien le numéro de téléphone car il se peut qu’ils appellent tes amis pour confirmer.

Reply
gerard mai 14, 2019 - 8:44

Merci pour votre article, moi même j’aimerais me rendre en Iran par voie terrestre en passant par la Turquie et rejoindre l’Iran par Tabriz en faisant le circuit suivant :
Van (Turquie)vers Tabriz
Tabriz vers Tehéran
Téhéran vers Ispahan
Ispahan vers Yadz
Yadz vers Chiraz
Chiraz vers Bandar Abbas pour rejoindre Dubai
Ma question concerne le visa puis je le faire au poste frontiere de Khoy
Je vous remercie d’avance pour votre répnse

Reply
Pauline mai 14, 2019 - 9:29

Bonjour Gérard,

Je suis arrivée en avion à Téhéran donc j’ai obtenu un visa on arrival. Difficile pour moi de vous dire si c’est possible par voie terrestre et spécifiquement au poste frontière de Khoy. Au moment où je m’y suis rendue, il y avait des gens qui étaient arrivés par la frontière turque, mais je n’ai pas de retours récents. Sur les forums, les commentaires les plus récents parlent plutôt de la ville de Dogubayazit, du côté turc où il est possible de faire une demande de visa par voie terrestre en quelques jours. Concernant Khoy, vous êtes sûr du nom de la ville? Car elle se situe en Iran. Bon courage et bon voyage!

Reply
jean-jacques juillet 9, 2019 - 9:34

bonjour pouvez vous me dire si il y a des frais lorsque l’on quitte l’aéroport International de Téhéran (gendre frais de douane) et comment peux se rendre en métro de l’aéroport au centre ville de Téhéran
Un grand merci jean jacques

Reply
Pauline juillet 11, 2019 - 4:29

Bonjour Jean-Jacques,

Excepté le paiement du visa, nous n’avons pas eu à payer d’autres frais. Des taxis vous attendent à la sortie de l’aéroport pour rejoindre le centre ville. Avec plaisir !

Pauline.

Reply

Leave a Comment

4 × trois =

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-116385296-1