AU RWANDA J’AI DÉCOUVERT UN PAYS EN POINTE SUR L’ÉCOLOGIE

by Pauline
Les routes clean du Rwanda

Des sacs plastiques inexistants, une capitale plus clean que Paris, Londres ou Madrid, et des routes qui rivalisent avec celles de la Norvège en matière de propreté…Qui aurait cru que le Rwanda, un jour, montrerait la voie à ses voisins en matière d’écologie ?

Pas grand monde.

Surtout après le drame que ses citoyens ont vécu en 1994. Mais comment le Rwanda en est-il arrivé là ?

 

Un pays qui revient de loin

L’une des nombreuses photos de très jeunes victimes du génocide que tu peux voir au mémorial de la capitale.

En 1994, les Rwandais s’entretuent pendant 100 jours. Un génocide express qui fait près d’1 million de victimes (chiffres du mémorial à Kigali).

Aujourd’hui, le pays passe pour un miracle africain.

Il enchaîne les succès sur quasiment tous les plans : économie, santé, pauvreté, environnement. Depuis 20 ans, le taux de pauvreté du pays aurait baissé de 25%. Le pays enregistre une croissance annuelle d’environ 7% depuis 2000. En 2017, les exportations augmentent de 58%. Le Rwanda est aussi classé 9ème pays réputé safe pour les touristes au classement mondial du World Economic Forum en 2017 (pour info, la France est 67ème).

Et en matière d’environnement, le pays se targue d’être l’un des plus propres du continent africain.

 

Le travail communautaire

J’atterris à Kigali un vendredi soir à la fin du mois de janvier 2018. Bizarrement le lendemain, lorsque je sors dans la rue pour aller visiter la ville…il n’y a pas un chat.

Le trafic est quasi inexistant, les piétons idem.

L’un des parcs de Kigali la capitale.

J’ai presque l’impression d’être à Paris un jour férié, en matière de trafic routier.

Puis je commence à apercevoir des femmes planter des fleurs sur le bord des allées, des hommes, balai à la main nettoyer les trottoirs, d’autres ramasser les déchets.

En fait sans le savoir, je débarque en plein « Umuganda« , un évènement qui a lieu chaque dernier samedi du mois.

La ville de Gisenyi dans l’ouest du pays

Durant cette journée spéciale, tous les Rwandais âgés de 18 à 65 ans se rejoignent la matinée dans la rue pour nettoyer, ramasser, parfois même construire des infrastructures comme une école, un pont, etc. Cette obligation de travail communautaire existerait depuis l’époque pré-coloniale.

 

La lutte contre les déchets démarre dans les années 2000

Si le travail communautaire existe depuis longtemps au Rwanda, il n’a pas toujours servi à ramasser les déchets. Il a fallu attendre que les consciences s’éveillent. Les sacs plastiques en tous genres étaient tellement nombreux à voler dans le ciel, à s’accumuler sur le bord des routes et dans les fossés, que cela provoquait des inondations. 

Finir en cellule pour trafic de plastique, c’est quand même un peu bête…

Les autorités décident alors de lutter contre ce fléau. Les citoyens sont amenés à ramasser tous les déchets pendant l’Umuganda. Puis vient l’interdiction pure et simple des sacs plastiques.

 

Sac plastique = amende

Depuis 2008, les sacs plastiques sont tout bonnement interdits dans tout le pays.

Au supermarché, les caissières mettent tes courses dans des sachets en papier très épais. Et si tu te fais prendre avec l’objet incriminé, tu peux écoper d’une amende. Au lendemain de l’interdiction, la transition a été un peu difficile et il paraîtrait même que certains malins ont essayé de faire du business à la frontière en revendant des sachets en plastique. Mais ceux qui se faisaient prendre finissaient en prison…

Les mentalités ont fini par changer. Car finir en cellule pour trafic de plastique, c’est quand même un peu con…

L’application stricte de la loi+Umuganda a tellement bien fonctionné qu’aujourd’hui, Kigali ressemble à ça :

Dans le reste du pays, c’est la même chose : des rues, ruelles, sentiers, quartiers ou parfois il n’y a pas de route, mais tout est nickel chrome. Pas un papier qui traîne.

 

Un exemple que suivent d’autres pays africains 

Le Rwanda n’est pas le premier pays du continent africain à avoir interdit les sacs plastiques, mais il est sans doute celui qui a eu le plus de résultats.

Sa loi très stricte a inspiré beaucoup de ses voisins africains. Aujourd’hui, plus d’une trentaine de pays africains a introduit une législation pour réguler l’usage du plastique voire l’interdire. Mais l’application de ces lois est aléatoire suivant les pays.

Pour n’en citer que quelques uns :

  • Sénégal : La loi interdit seulement le « mbouss » depuis 2016 (mais pas tous les sacs plastiques dans leur ensemble). C’est une sorte de petit sac plastique très fin qui a recouvert l’ensemble du paysage sénégalais, tuant le bétail qui l’ingère souvent. 30 000 euros d’amende et 2 ans de prison sont prévues par la loi ! Mais la mesure est encore loin d’être respectée comme au Rwanda.
  • Kenya : Depuis 2017, le pays a banni l’utilisation, la fabrication et l’importation de sacs en plastique. La mesure vise surtout les commerçants et ne concerne pas les sacs en plastique pour les déchets, ni les biens emballés. La loi prévoit des peines de prison et amendes allant jusqu’à 32 000 euros.
  • République Démocratique du Congo : Le pays prévoit aussi d’interdire l’usage des sacs plastiques à partir de juin 2018.

 

Si cette histoire de plastique t’a donné envie de creuser plus loin…

 

N’hésites pas à jeter un oeil aux autres articles concernant ce pays.

Voyager au Rwanda est ultra safe autant pour les femmes que pour les hommes, et même si tu aimes voyager seule. Si tu est fan de randonnée, tu as aussi beaucoup de paysages magnifiques à découvrir là-bas.

Ne sous-estime pas les collines rwandaises. Lors d’un trek au nord du Rwanda, mon corps n’a pas beaucoup apprécié le changement d’altitude ! Mais si tu te prépares mieux que moi, il n’y aura aucun souci 😉

Et si tu connais d’autres pays africains qui ont interdit les sacs plastiques ou qui font énormément d’efforts en matière d’environnement, n’hésite pas à me l’écrire en commentaire en bas de l’article !

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

Et sinon le partage c'est la vie ✌️ et c'est par ici :

8 comments

Darlas Marie-Françoie avril 22, 2018 - 12:39

Merci Pauline de nous informer en matière d’environnement, sur certains pays africains!!! En Europe, il y a encore des efforts à faire!!!

Reply
Pauline mai 1, 2018 - 9:04

Oui c’est sûr ! Il y a certains pays européens qui devraient s’en inspirer…

Reply
la lykorne illettree avril 27, 2018 - 5:26

J’aime beaucoup le ton et le thème de ton blog ! Certains pays n’attirent pas l’attention et je trouve ça chouette que tu les mettes en lumière !! Surtout le Rwanda, qui en plus d’avoir l’air magnifique, a l’air d’être un exemple au niveau de l’écologie ! Un reportage très instructif !!

Reply
Pauline mai 1, 2018 - 8:37

Merci 🙂 Oui le Rwanda m’a impressionné en matière d’écologie ! Et étant donné qu’on ne parle pas beaucoup des bonnes nouvelles concernant les pays africains, je me suis dit que c’était l’occasion de le faire !

Reply
Pierre - On holidays again mai 8, 2018 - 11:47

Coucou Pauline !
Merci pour ce bel article qui attire notre regard loin des clichés habituels sur l’Afrique et le Rwanda. On y découvre un vrai élan et une forte volonté d’améliorer les choses. Et cela porte ces fruits. En plus, tu ne te contentes pas de narrer, tu documentes et c’est très appréciable. Keep going !

Reply
Pauline mai 8, 2018 - 3:33

Merci Pierre ! Ça fait vraiment plaisir d’avoir des retours. Comme tu dis, j’espère vraiment que cela va encore plus porter ses fruits pour faire connaître ce pays qui a plein de choses à montrer.

Reply
stephane zinzindohoue juin 14, 2018 - 12:49

Très beau reportage en effet, le Rwanda est un exemple de gouvernance qu’il faut pour l’Afrique. Le Bénin est en voie de se lancer dans la phase d’application de la loi à partir du mois de juin 2018. L’ABED ONG en association avec le Ministère du Cadre de Vie entend faire respecter cette loi pour la déplastification du pays, mais nous sommes conscient que la lutte sera âpre.

Reply
Pauline juin 14, 2018 - 3:53

Merci pour ce commentaire Stéphane ! Je vois que tu connais bien le sujet, je ne savais pas que le Bénin était aussi en passe de faire appliquer la même loi sur son sol. Effectivement, le Rwanda sert d’exemple pour beaucoup de pays qui souhaiteraient se débarrasser du plastique, sérieux problème environnemental pour beaucoup d’États aujourd’hui et pas qu’en Afrique…

Reply

Leave a Comment

13 − neuf =

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-116385296-1