Effectuer un séjour au Kirghizistan et explorer son côté culturel

by Pauline
Kirghizistan, mosquée

Article écrit par Léa de « voyageonsautrement ».

Le Kirghizistan figure parmi les destinations appréciées par les touristes. Il attire les explorateurs grâce à la beauté de ses montagnes. Néanmoins, son côté culturel n’en demeure pas moins intéressant. Il se vit aux bords des lacs d’altitude, c’est-à-dire dans les jailoo d’été. Les touristes feront sa découverte au cours d’une soirée musicale improvisée et pendant d’autres occasions.

L’artisanat au Kirghizistan, une merveille à ne surtout pas manquer

Voyager au Kirghizistan consiste à vivre quelque chose d’inhabituel. Cela se traduit par une expérience authentique, ce que, d’ailleurs, les voyageurs recherchent. Premièrement, l’artisanat kirghiz figure sans aucun doute parmi les merveilles à découvrir. Il a vu le jour grâce aux traditions de la vie nomade mêlées à des décorations chamanistes et musulmanes. Vous pourrez vous procurer les meilleurs produits, mais pas n’importe où. La fabrication du feutre demeure toujours d’actualité. Elle existe depuis des millénaires et provient des habitudes des nomades. À ce sujet, la laine de mouton est la matière première utilisée. Après avoir été coupée, elle est mise à sec au printemps et en été. Afin d’obtenir un feutre coloré, il est nécessaire de teinter cet élément. Son traitement comporte plusieurs étapes, dont son enroulement dans une natte et tasser la laine avec le battement des pieds. Pour finir, le tapis sera séché au soleil.

À part le feutre, les shyrdaks figurent également parmi les productions artisanales du pays. D’ailleurs, vous aurez l’occasion de vous en procurer auprès des magasins de souvenirs du territoire. De plus, vous pourrez assister facilement à sa fabrication durant le séjour. Cela contribuera grandement à votre immersion dans la vie culturelle locale. Avec un peu de chance, vous apercevrez une femme s’adonnant à l’exercice. Toutefois, comme le tourisme connaît un important essor au Kirghizistan, les démonstrations proposées par les organismes touristiques sont à éviter. Il est plutôt conseiller d’observer les habitants œuvrer d’eux-mêmes.

L’usage de la yourte au Kirghizistan, une véritable institution culturelle

Tout comme le vin et le fromage en France, la yourte constitue un symbole fort de la culture du Kirghizistan. En fait, il s’agit d’une petite maison en bois orné de tapis de feutre. Elle demeure très utilisée même si les habitants du pays ne sont plus qualifiés de nomades, mais plutôt de semi-nomades. Vous le remarquerez sûrement en période estivale, quand les éleveurs promènent leurs bétails en montagnes ou aux bords des lacs. En observant ce beau spectacle, vous aurez aussi l’occasion d’apprécier les paysages typiques du territoire. Les touristes profiteront d’une magnifique vue caractérisée de troupeaux de yack ou de mouton et de beaux panoramas. En outre, la yourte est employée durant lors des grandes occasions. Tels sont les cas des naissances, des mariages ou encore des enterrements. À la différence de celle en Mongolie, la yourte kirghize présente une pente de toit accentuée et une armature légère.

Quelques pratiques et festivités culturelles présentes sur le territoire kirghize

Les coutumes et les traditions au Kirghizistan sont multiples et complexes en même temps. Elles proviennent vraisemblablement d’un groupe constitué par plusieurs ethnies. En fait, la culture kirghize comprend des pratiques turco-mongoles mélangées à celles de l’Islam. Au fur et à mesure, elle a évolué de manière constante. Toutefois, grâce à des liens de sang et d’appartenance ethnique, particulièrement forts, les anciens ont su perpétuer les usages. Au cours de votre voyage, vous constaterez l’accueil chaleureux de la population locale. Toute personne se rendant au pays peut bénéficier d’une invitation à entrer dans une demeure locale. Elle pourrait même y passer la nuit. D’ailleurs, un proverbe kirghize dit « Konoktuu uyde kut bar ». Cela veut dire « un invité dans la maison, la maison de la grâce ». En outre, les objets de la culture matérielle et les étapes de la vie de l’homme figurent dans les divers rituels.

Parmi les différentes festivités culturelles du Kirghizistan, la fête du nouvel an n’est pas du tout à manquer. Elle se déroule chaque année le 21 mars, à cause du calendrier perse. À cette occasion, les Kirghizes se retrouvent en famille et entre amis. Au menu, vous dégusterez des plats traditionnels comme le boorsok, le soromok ou encore le bechbarmak. Certains locaux assistent à des combats de lutte ou Kuresh pendant ce jour. Les autres, par contre, préfèrent écouter des joueurs de komuz interpréter des musiques traditionnelles. En outre, la fête de l’indépendance demeure aussi un évènement immanquable. Elle se tient le 31 août. Durant cette cérémonie, un concours de jeux créatifs a lieu à Bishkek. À la fin de la journée, vous pourrez profiter des feux d’artifice.

Et sinon le partage c'est la vie ✌️ et c'est par ici :

Leave a Comment

quatre × trois =

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-116385296-1