LES CHUTES VICTORIA: ZAMBIE OU ZIMBABWE ? QUEL CÔTÉ CHOISIR ?

by Pauline
Les Chutes Victoria en fin de journée, côté zambien

Les chutes Victoria au mois de juin, ça rafraîchit les idées. Et ça te rend minuscule. Le plus impressionnant c’est que tu les vois dès que tu survoles l’aéroport.

La fumée qui s’en dégage crée une sorte de nuage au dessus du site. Le bruit que fait l’eau lorsqu’elle se fracasse dans la faille, tu peux l’entendre à 1 km à la ronde. C’est pas pour rien qu’on l’appelle « Mosi-oa-Tunya » (son vrai nom), la fumée qui gronde.

 

A cheval sur deux pays : la Zambie et le Zimbabwe

Comme beaucoup de sites naturels dans le monde, les Chutes Victoria servent de frontière naturelle. Les deux pays qui se partagent le site sont la Zambie et le Zimbabwe. Longtemps, le Zimbabwe était le côté préféré des touristes. Mais depuis la crise économique que traverse le pays, la Zambie commence à sortir son épingle du jeu. Les activités déjà existantes côté zimbabwéen, se multiplient en Zambie, pour attirer les touristes.

Bundgee Jump-Zambie-Zimbabwe-Chutes Victoria

« Bundgee Jump », saut à l’élastique sur le pont qui relie les deux pays.

Le pays, pourtant sûr, manque encore cruellement de visiteurs (environ 1 million en 2016 selon le ministère du Tourisme et des Arts zambien). De son côté, le Zimbabwe s’en tire un peu mieux avec 2,168 millions de touristes en 2016 (source populationData.net).

 

Les Chutes Victoria côté Zimbabwe : la plus longue distance de face

L’entrée coûte 30$. Le site est plutôt bien organisé. Il se compose de 16 points de vue où tu peux admirer les chutes de face. C’est ce qui fait sa différence avec le côté zambien.

Les points 1 à 7 sont relativement secs en saison sèche (le débit des chutes est important), donc tu peux sortir son appareil photo sans risquer de le noyer. Après le point 7, il vaut mieux que tu le caches sous une bâche en plastique.

Chutes Victoria-Zimbabwe-unloved countries

La classe en bâche plastique.

En juin quand je m’y suis rendue, j’ai acheté une bâche en face de l’entrée du site pour 3$. A cette période de l’année, c’est indispensable surtout si tu te trimballes avec du matos photo comme moi.

L’autre solution, c’est d’y aller à la locale, en short, t-shirt et claquettes !

Au point 16, la vue est impressionnante. On l’appelle Danger point et il porte relativement bien son nom. Les pierres sont ultra glissantes donc vas-y à tranquille. A cet endroit, quand le débit de l’eau est important, tu te prends régulièrement des bourrasques de pluie dans la gueule, et tu y vois par intermittence. Aucune barrière ne te protège du vide.

Si tu es patient, tu pourras sans doute voir l’arc-en-ciel qui se dessine sur ta droite et plonge dans la faille.

Chutes Victoria-Zimbabwe-Danger Point

L’arc-en-ciel depuis le point 16, appelé « Danger point ».

J’ai dû attendre environ 5 minutes sous la pluie pour avoir LA photo que je voulais. J’ai chopé un bon rhume après.

Le dernier point de vue donne sur le pont qui relie les deux pays. Tu peux voir les gens sauter de l’édifice en saut à l’élastique. C’est 160$ les 30 secondes.

 

Les Chutes Victoria côté Zambie : pour les casse-cous

L’entrée coûte 20$ pour les touristes.

En plus de la visite, le site propose aussi beaucoup d’attractions telles que le kayak, devil’s pool, angel’s pool, Bundgee Jump, etc. Ces attractions ne sont disponibles que lorsque le niveau de l’eau n’est pas trop élevé. en général, elles sont proposées au public à partir de la mi-août jusqu’à novembre. Tu peux aussi survoler les chutes en hélicoptère depuis les deux pays.

Pendant la visite, le site zambien est beaucoup plus tortueux, avec différents points de vue sur la faille. Tu peux démarrer par la visite du Boiling Point, en contre-bas des chutes. Les courants y sont impressionnants.

Boiling Point-Chutes Victoria-Zambie-unloved countries

Le « Boiling Point » en bas des Chutes Victoria, en Zambie.

Ne mets pas le pied dans l’eau en juin, à part si tu veux en finir avec la vie. En saison sèche, les départs en kayak se font ici.

Sur le chemin qui descend à « cette machine à laver » naturelle, les visiteurs les plus nombreux que tu verras sont des babouins qui se cherchent des poux.

Babouin-Chutes Victoria-Zambie-unloved countries

Ce babouin se fait nettoyer les poils par un copain.

Si tu pars entre mi-août et novembre (tout dépend des conditions climatiques), il faut que tu ailles te baigner dans la Devil’s Pool au dessus des chutes. L’attraction est impressionnante et incontournable si tu n’as pas trop le vertige ! L’Angel’s Pool est moins connue que sa grande soeur, mais elle est aussi ouverte aux baigneurs courageux à la même période.

Ça coûte environ 70$ dollars mais le prix peut varier suivant les agences.

 

Quel côté est le mieux ?

J’ai adoré les deux côtés. Les locaux te diront la même chose, peut-être aussi parce qu’ils ne veulent pas se faire de concurrence déloyale. J’ai quand même une préférence pour le côté zambien car tu peux voir les chutes de différents points de vue, de côté, de face, au-dessus..

chutes victoria-Zimbabwe-unloved countries

Les Chutes côté Zimbabwéen.

chutes-victoria-zambie-coucher-de-soleil

Les Chutes en fin de journée du côté zambien.

Le côté zimbabwéen est aussi intéressant car il longe les chutes de face sur une plus longue distance.

Lire aussi : Les Chutes Victoria : comment y aller, prix, visas, etc

C’est pour cela qu’il a été longtemps le plus réputé pour les visiteurs. Aujourd’hui, la Zambie s’en sort plutôt bien grâce aux activités qu’elle propose (détails quelques lignes au dessus).

Chutes Victoria-Zambie-pont-unloved countries

Le pont qui enjambe la faille du côté zambien.

Chutes Victoria-zambie-pont-unloved countries

Quand le soleil perce les bourrasques de pluie, côté zambien.

À toi de voir mais en général, les touristes visitent les deux côtés. Il y a même un visa spécialement conçu pour cela, le Kaza visa. Il coûte 50 $ depuis la Zambie, soit 20$ plus cher, et tu peux te rendre des deux côtés de la frontière.

 

Tous les prix (2017, prix en euros et en dollars américains)

  • Chutes Victoria côté zimbabwéen : 30$
  • Chutes côté zambien : 20$
  • Devil’s Pool : environ 70$ (suivant les agences)
  • Kayak/rafting : à partir de 130 euros
  • Bundgee Jump : 160 $ sur place
  • Hélicoptère : à partir de 130 euros par personne

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017-2018

Et sinon le partage c'est la vie ✌️ et c'est par ici :

4 comments

lydia Diogo novembre 26, 2018 - 2:21

Bonjour,

J’aimerais faire les 2 côtés mais en 2 jours. Comment va t’on d’un pays à un autre pour visiter les chutes des 2 côtés?
On arrive en avion vers 13 heures et repartirait le lendemain à la même heure?
Est ce jouable?

Merci

Angela

Reply
Pauline novembre 30, 2018 - 10:20

Bonjour Lydia, il vous faut le « Kaza » visa qui vous permet de visiter la Zambie et le Zimbabwe, ou de tout simplement traverser la frontière pour visiter les deux côtés des Chutes. Il coûte environ 50 dollars si vous le prenez à l’arrivée à l’aéroport de Livingstone en Zambie (prévoyez des dollars américains en espèce), je crois qu’il coûte un peu plus cher si vous atterrissez au Zimbabwe mais à vérifier, parfois les tarifs changent d’une année sur l’autre.

C’est largement jouable, il faut 2 à 3 heures pour visiter chaque côté, après la distance séparant les deux côtés ne prend du temps que parce qu’il y a une frontière et comme toutes les frontières, il faut passer au poste présenter ses papiers, et parfois il peut y avoir du monde.
Sinon aucun problème!

Bon voyage!

Reply
angela décembre 18, 2018 - 12:04

Bonjour,

Merci pour votre retour.
Une après midi ne suffit pas alors pour faire les 2 côtés? Je voulais arriver vers 13h à livington et repartir le lendemain à 13h pour le Cap.
Quels sont les activités phares pour début Février?

Merci

Bien cordialement,

Lydia

Reply
Pauline décembre 22, 2018 - 5:58

Bonjour Angela, visiter les deux côtés des chutes est sans doute possible en un après-midi mais cela risque d’être sportif je pense ! Tout dépend aussi combien de temps vous passez à arpenter tous les chemins, passages et différents points de vue. J’ai pris mon temps donc il m’a fallu deux après-midis (donc une journée entière) pour vraiment profiter de la beauté du site sans me presser.

Pour les activités phare, j’en ai listé pas mal dans un autre article que je vous invite à lire : https://unlovedcountries.com/chutes-victoria-capitale-africaine-extreme/

Bon week-end.

Reply

Leave a Comment

cinq × un =

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-116385296-1