TOUT SAVOIR SUR LES CHUTES VICTORIA : COMMENT Y ALLER, PRIX, VISAS

by Pauline
Chutes Victoria en Zambie

Les chutes Victoria en une phrase, c’est en prendre plein la vue, plein les oreilles, et ressortir trempée jusqu’aux os !

Située entre le Zimbabwe et la Zambie, le site est à couper le souffle tellement il est beau. 107m de hauteur, 1737m de longueur, et 1100m3/secondes, les chutes Victoria sont dans le top 3 des chutes les plus imposantes au monde avec Iguacu (Argentine/Brésil) et Niagara (Etats-Unis).

Les chutes Victoria en juin à la tombée du jour, du côté zambien.

 

Meilleure période pour observer les chutes Victoria

 

Les locaux te diront que toutes les périodes de l’année sont intéressantes pour visiter le site et c’est vrai.

  • Du mois de mars à fin juin : c’est la fin de la saison des pluies et tu vas t’en prendre littéralement plein la face. Les chutes d’eau sont à leur maximum de volume. Tu ressors mouillé de la tête aux pieds. Le volume d’eau combiné à la hauteur des chutes te renvoient des bourrasques de pluie quasi constamment. C’est génial comme expérience. Un peu moins pour les appareils photo. Prévois un K-Way ! Ou alors tu y vas à la locale, short, t-shirt et claquettes !

Chutes Victoria-Zimbabwe-K-way-pluie

Truc en plus : Pense à prendre une protection pour ton matériel photo si tu veux pas galérer comme moi. J’étais obligée de planquer l’appareil sous ma bâche en plastique pour ne pas l’endommager. A défaut de ressembler à une vache enceinte, ça le protégeait des bourrasques, mais c’était pas pratique pour être rapide au moment où il y avait une éclaircie et shooter.

J’ai d’ailleurs croisé un Allemand qui avait tout prévu (ces Allemands sont décidément plus forts que nous, même en protection plastique 😉 ). Il avait acheté un petit sac avec une fermeture élastique au bout pour laisser dépasser l’objectif à un bout tout en protégeant le reste du boîtier. Très ingénieux et très pratique !

Chutes Victoria-touriste-allemand

  • Du mois d’août à novembre : l’eau est plus basse. Tu peux voir la formation des chutes beaucoup mieux que durant les mois précédents. C’est plus pratique pour faire de belles photos sans risquer de noyer l’appareil. Tu te mouilles moins la gueule mais c’est moins fun.

 

Se baigner dans la Devil’s pool

 

A partir de la fin du mois d’août jusqu’à janvier (ça dépend des conditions météo), tu peux te baigner dans la piscine du diable !

C’est une sorte de retenue d’eau du côté zambien juste au dessus des chutes Victoria. En somme, tu fais trempette dans une piscine à débordements naturelle. Et avec vue dans le vide. Tu peux le faire uniquement entre la fin août et janvier quand l’eau du Zambèze est suffisamment basse. Sinon c’est trop dangereux.

Les prix varient de 50 à 100$ suivant les tour opérateurs qui incluent parfois des forfaits repas, thé ou autres dans le circuit. Abstiens-toi si tu as le vertige !

 

Le prix à payer pour visiter les chutes Victoria

 

-Côté Zimbabwéen : 30$ l’entrée

-Côté Zambien : 20$

Petit truc en plus : Côté zambien, les locaux ne payent que 20 kwachas l’entrée (2 $) donc si tu te fais un pote sur place, tu peux lui demander de t’acheter le ticket. Bon c’est un peu radin comme technique. Perso, j’ai quand même préféré payer mes deux tickets, car l’argent va à l’entretien du site (et aussi parce que je l’ai su après coup).

Mais c’est toi qui voit suivant ton budget !

 

Comment y aller ?

 

-Côté zambien :

  • Aéroport le plus proche : Livingstone « Harry Mwanga Nkumbula Airport »
  • Visa : directement à l’aéroport (prends du cash, il n’y a pas de distributeur de billets sur place. Le mieux c’est d’échanger ton argent en dollars pendant ta correspondance dans l’aéroport précédent).

-Côté Zimbabwéen :

  • Aéroport le plus proche : Victoria Falls
  • Visa : directement à l’aéroport ou au poste frontière de Victoria Falls

 

Le type de visa

 

-2/3 semaines de voyage :

Prend le Kaza Visa qui te coutera 20$ de plus (environ 50$) mais il te permettra de traverser la frontière pour voir les deux côtés des chutes Victoria. Il dure 30 jours avec un nombre illimité de passages entre les deux pays. Tu peux le renouveler 3 fois dans l’année.

-Voyage de plus de 30 jours :

Il te faut un visa simple. Il coûte 30$ côté zimbabwéen, 50$ côté zambien et dure 90 jours. Si tu veux passer la frontière, tu devras acheter un visa double entrée : 45$ au Zimbabwe, 80$ en Zambie.

 

Quel risque pour ta santé ?

 

Parfois la situation change d’une année sur l’autre. Le mieux c’est de te rendre dans le centre international de vaccination le plus proche de chez toi. Tu les trouves dans les hôpitaux des grandes villes. Sur place, les médecins te donneront la liste réactualisée des vaccins obligatoires et/ou conseillés suivant le/les pays où tu te rends.

Lis aussi : Paludisme : Démêler le vrai du faux

Zimbabwe :

  • Pas de risques particuliers. Sois à jour au niveau de tes vaccins. Tu devras faire un vaccin contre la fièvre jaune si tu viens de Zambie ou d’un autre pays infecté par le virus. Le Zimbabwe n’est pas touché mais les autorités peuvent te demander un certificat de vaccination. Pour ma part, on ne m’a rien demandé quand j’ai passé le poste frontière dans le sens Zambie/Zimbabwe.
chutes victoria-certificat-vaccination-unlovedcountries

Mon certificat international de vaccination.

  • Évite de boire l’eau du robinet.
  • Asperge-toi de produit anti-moustique, sur la peau et les vêtements. J’en avais acheté un, efficace contre les moustiques qui te filent le palu et toutes sortes de maladies comme le chikungunya, la dengue, et la fièvre jaune. Il était étiqueté marque verte, et convenant aux femmes enceintes et bébés dès 6 mois.

 

-Zambie :

  • Vaccins : J’ai du faire la fièvre jaune, la fièvre tiphoïde, et l’hépatite A (par précaution pour les deux derniers). Certaines personnes attrapent l’hépatite A étant enfants et sont immunisées quand elles grandissent. Le mieux c’est de faire un test d’immunité avant de le faire.
  • Médicament préventif contre le palu : Atovaquone/Proganil à prendre un jour avant le départ et jusqu’à une semaine après ton retour. C’est celui que l’on m’avait prescrit avant de partir et je l’ai bien supporté. En revanche, d’autres voyageurs m’ont dit moins bien supporter les effets secondaires du Malarone. Ce traitement coûte cher, 60 euros, et non remboursé par la sécu car préventif. Ne t’y prends pas au dernier moment pour l’acheter, car il se peut que ton pharmacien n’ait pas ce genre de produit en stock et doive le commander.

chutes Victoria- prix-visa-sécurité

  • Évite toujours l’eau du robinet.
  • Même précaution pour le produit anti-moustique contre les Anopheles (moustiques porteurs du palu, etc).

 

Et côté sécurité ?

 

Pour ma part, je me suis sentie en sécurité des deux côtés des chutes Victoria que ce soit au Zimbabwe ou en Zambie.

Le long de la route, j’ai croisé beaucoup de vendeurs à la sauvette. J’aime beaucoup les sculptures en bois, mais le rhinocéros sculpté à 30 $ l’unité me paraissait un peu cher… J’ai répété gentiment (et souvent) « non » puis j’ai passé mon chemin tranquillement.

J’ai aussi évité de me trimballer avec tous mes bijoux, ou mon argent dépassant des poches. Je porte en général une pochette cachée sous mon t-shirt où je mets mon argent et mes papiers importants quand je pense que c’est nécessaire.

Étant une femme, je ne me suis pas non plus promenée toute seule la nuit. Mais bon…je ne prendrai pas non plus le RER D à 1h du matin.

 

Côté vestimentaire

 

J’étais tout le temps habillée en mode safari #groscliché avec un pantalon couleur sable dégueu et un t-shirt sans décolleté. J’essaie de me fondre le plus possible dans la masse parce que je voyage souvent seule.

J’ai vu quelques touristes en mini-short à la mode anglaise (avec le départ de la fesse apparent) et j’ai aussi vu le regard bien appuyé des loca/ux/les sur elles.

Pour ma part, je pars du principe que quand je voyage, je suis pas là pour faire du militantisme, donc je m’habille de manière appropriée suivant le pays que je visite. De toute manière, c’est pas avec un mini-short qu’on fera avancer les droits de la femme zambienne ou zimbabwéenne.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Il te manque des infos ?

Pose-moi tes questions en commentaire 🙂

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017-2018

Et sinon le partage c'est la vie ✌️ et c'est par ici :

10 comments

Melie octobre 31, 2017 - 6:58

« Et aussi parce que je l’ai su après coup » >> Marvelous !! 😉 Superbe photo des chutes .

Reply
Pauline novembre 2, 2017 - 5:20

Ahahah Mélie, oui je préfère être honnête hein !

Reply
Moune janvier 15, 2018 - 9:03

Top! Je me pose beaucoup de questions sur le contenu de mon sac pour mon voyage au Botswana en Mars avec un début aux Chutes Victoria…
Tu pourrais me donner le contenu du tien?

Reply
Pauline janvier 15, 2018 - 9:17

Justement je voulais écrire un article là dessus, mais j’ai pas encore eu le temps ! Donc tu m’y fais penser…Si je me souviens bien, j’ai emmené un sac de couchage 0 degrés pour dormir en tente, une moustiquaire imprégnée, quelques fringues (2 pantalons 2 t-shirts), du savon pour tout laver, fringues et moi-même 😉 brosse à dents, mon sac photo qui pèse plus lourd que le tout le reste, une head lamp, des baskets aux pieds, claquettes, une polaire si tu vas dans un parc en hauteur (il fait froid la nuit), et je crois que c’est tout, ah si un tapis qui se gonfle pour pas trop dormir sur le dur ! J’ai peut-être oublié des trucs mais je vérifierai, j’avais pris une photo de tout le contenu de mon sac avant de partir 🙂

Reply
isma mai 9, 2018 - 11:12

Bonjour,
Je souhaite me rendre aux chutes victoria avec mes 3 enfants (4,6 et 9 ans). Pensez-vous qu’il est risqué de se rendre là-bas avec mes enfants?

Reply
Pauline mai 10, 2018 - 10:26

Bonjour Isma, le site est très bien sécurisé et entretenu aussi bien du côté du Zimbabwe que de la Zambie. Néanmoins, ce sont des chutes qui font plus de 100 mètres de profondeur à certains endroits donc il faut rester prudent surtout avec des enfants, mais je dirais que cette prudence n’est pas liée aux chutes Victoria uniquement. C’est le cas sur toutes les chutes que ce soit à Niagara, Iguaçu, etc. et même beaucoup d’autres sites naturels où il est impossible de mettre des barrières partout notamment pour préserver le site. Peut-être qu’avec un guide ce serait plus rassurant pour vous..

Reply
Marie-Hélène juin 16, 2019 - 7:07

Bonjour Pauline,

Merci pour tes nombreux posts sur les différents pays. J’envisage de partir 2 mois au Rwanda et puis peut-être en Afrique du Sud. Rien n’est encore fixé. Mais j’aimerais bien faire un arrêt aux chutes Victoria entre les deux. Combien de jours faut-il, sans activités extrêmes? Deux jours, plus?
Merci!

Reply
Pauline juin 17, 2019 - 6:38

Bonjour Marie-Hélène,

Avec plaisir 🙂 Il faut environ 2 jours oui pour visiter les deux côtés des chutes sans se presser si c’est uniquement la visite qui vous intéresse. La durée de la visite que ce soit pour le côté zambien ou zimbabwéen est d’environ 2/3 heures suivant la condition physique des personnes et si vous vous arrêtez souvent pour admirer le paysage, faire des photos… Donc techniquement vous pourriez même faire les deux en un jour mais c’est un peu sport et pour un endroit unique comme les chutes Victoria, c’est plus chouette de prendre son temps et apprécier le moment ! Il faudra penser à prendre un kaza visa (double pour la Zambie et le Zimbabwe). Bonne soirée!

Reply
Marie-Hélène juillet 14, 2019 - 10:10

Merci beaucoup Pauline pour ta réponse.

Reply
Pauline juillet 17, 2019 - 1:07

Avec plaisir 🙂

Reply

Leave a Comment

7 − quatre =

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-116385296-1