BELCASTEL ET BOURNAZEL EN AVEYRON : DEUX CHÂTEAUX, DEUX VILLAGES, DEUX ÉPOQUES

by Pauline
Belcastel

Il n’y a pas que des paysans révoltés en Aveyron. Il y a aussi de magnifiques châteaux à visiter. Et plein de beaux paysages, de jolis petits villages, du gâteau à la broche…

Mais ça comme pas mal de monde, je ne le savais pas avant de venir. En vadrouille pour me rendre au salon des blogueurs de voyage WAT18, j’ai participé à un blogtrip (un voyage de presse en quelque sorte) pour mettre en avant l’Aveyron sur mon blog.

Le département pâtit un peu d’une réputation de voie de passage où les touristes ne font qu’une pause avant de rentrer chez eux…Au final, j’ai découvert une région charmante qui me fait un peu penser à la Dordogne (troupeaux de touristes et bouchons de camping-cars en moins).

 

Belcastel le château médiéval que l’on peut louer pour ses vacances

Fin avril, j’embarque alors avec 5 autres blogueurs en direction de l’ouest du département.

Après une bonne heure de route et au détour d’un virage, le village de Belcastel et son château apparaissent sur notre gauche. C’est la forteresse médiévale typique : massive, compacte, et dominant la vallée.

Crissement de pneus et freins à bloc, le bus stoppe en catastrophe sur le bas-côté, photo oblige (Non, notre conducteur/guide était très prudent, c’est juste pour voir si tu es concentré).

 

Un château qui a 1000 ans

Une fois sur place, l’histoire que nous en donne nos guides nous fait remonter un paquet d’années en arrière.

Ça fait depuis 1040 que le château de Belcastel s’accroche à son rocher. Et comme souvent dans l’histoire des châteaux, il porte le nom de la famille qui en a posé les premières pierres.

Château de Belcastel

Au détour d’un pont-levis, d’une cour taillée dans le rocher, ou d’une chapelle du IXème siècle, on apprend que les seigneurs de Belcastel ne gardent leur demeure que 3 siècles. Tu me diras c’est déjà pas mal. La plupart finissent soit ruinés, soit tués durant les croisades. Parfois les deux.

Le château est alors confisqué par la Couronne.

Cour à l'intérieur du château de BelcastelTour à tour, il sert de bastion militaire, atterrit aux mains des Anglais en 1376, puis est offert à un preux chevalier du nom de Saunhac.

Le château a de la chance, c’est un bon gars.

Ce dernier rénove l’édifice, et le village avec, en construisant un pont et une église. Dans la tour du monument, tu as d’ailleurs une vue imprenable sur les maisons en contrebas.

 

Vue depuis le château de Belcastel

Malheureusement la bonne vieille Révolution de 1789 passe par là et défonce tout. Le château est pillé. Quelques années après, un propriétaire originaire du village le rachète. Il revend les pierres entourant les fenêtres pour se faire de l’argent…

Si tu es du genre chevalier, côte de maille et bouclier, emmène ta belle ou ton beau pour une nuit ou deux dans un château.

Dans les dédales des pièces ouvertes au public, on voit quelques photos de l’édifice complètement en ruine. Il reste dans un piteux état jusqu’en 1973, où un preux chevalier d’un autre acabit s’empare de ce qui l’en reste.

Détail d'un vitrail à Belcastel

 

Fernand Pouillon, architecte, tombe amoureux de la bâtisse et se lance dans sa restauration. Pendant 8 ans, il rénove ce qu’il peut rénover, notamment aidé d’une équipe de maçons algériens.

Il finit par rendre les ruines habitables et se prend même quelques aises avec l’architecture médiévale : il se fait construire un balcon avec vue plongeant sur la vallée !

 

Envie de se la jouer « vie de château » ?

Comme je le disais dans le sous-titre pour te faire saliver, tu peux dormir dans l’enceinte !

La nouvelle propriétaire, d’origine américaine, l’a ouvert en tant que chambre d’hôte, lieu de tournage, et de mariage nous explique la guide du château.

Piscine du château de Belcastel

 

Tu peux louer une chambre ou la bâtisse en entier. Évidemment, le prix diffère un petit peu d’une option à l’autre.

Donc si tu es du genre chevalier côte de maille, c’est le moment d’emmener ta princesse ou ton « favori » (ou les deux qui sait) en balade dans le coin. La vue est incroyable et la piscine se situe dans les douves ↑

L'histoire des carpes koï dévorées...

Il y a deux ans, les propriétaires ont eu quelques déboires assez rocambolesques. Ils ont lâché des carpes koï dans de petits bassins indépendants autour de la piscine. Mais elles n’ont pas survécu très longtemps.

Des loutres les ont toutes dévorées. Ces petites voraces seraient passées par les égouts du château, le tarin en l’air furetant le poisson frais.

C’est la seule explication que les propriétaires ont trouvé puisque du jour au lendemain, il ne restait plus rien des poissons, tous déchiquetés par de petites dents aiguisées.

Il faut savoir que le château et ses douves transformées en piscine se situent à près de 30 mètres au dessus du village..Les loutres aveyronnaises ont vraiment la dalle !

Le village de Belcastel à l’image de son château : authentique

À la sortie du château sur la droite, on prend la rue qui descend et nous ramène au village. Les édifices ont tous été rénovés pour la plupart, donnant au village un aspect vraiment chouette, typique.

Une fois en bas, deux pâtissiers nous attendent. Ils sont venus spécialement pour nous montrer la fabrication du gâteau à la broche, une spécialité du coin.

Gâteau à la broche
La recette est simple, une base de quatre quart. Mais il est cuit comme un kebab. Et le coup de louche du pâtissier est unique. Un gâteau à la broche de 3 kilos peut coûter 80 euros !

Une fois le ventre rebondi comme une femme enceinte de 4 mois, on part se dorer la pilule au bord de la rivière. Le pont du XIVème siècle avec le village et le château en arrière plan sont l’une des célèbres vues de Belcastel. C’est vrai que ça en jette.

Belcastel

 

Petit apéritif gastronomique

Néanmoins, la journée ne fait que commencer pour nos estomacs. À quelques mètres de là, le restaurant gastronomique du Vieux Pont nous attend.

Légumes oubliés d'Aveyron

La chef étoilée, Nicole Fage-Galtier, a déjà préparé un plateau de végétaux qui font une compétition à celui qui est le plus vert. Du coup, je découvre plein de nouveaux légumes.

 

Tu sais ce que c’est toi des repounchous ??

 

Moi je n’en avais aucune idée avant d’en avoir dans l’assiette ! Et c’est délicieux en plus. On a aussi goûté des tanous, des nombrils de vénus, de l’ail des ours…beaucoup de choses avec des noms étranges.

Place aux experts

Si tu veux en savoir plus sur ces légumes et ces plats, je te renvoie sur le blog « Je Papote » de Céline, passionnée de nourriture et de plats du monde entier. Attention ses articles risquent de te creuser le ventre 🙂

Bournazel, le petit village et son château Renaissance

Changement de village, changement d’époque.

Au château de Bournazel, nous faisons un bond dans le temps jusqu’au 16ème. Je préfère les histoires de chevaliers, donc je n’ai pas tout retenu de celle de Bournazel. Tout ce que je me rappelle de la Renaissance : François 1er, ses favoris, de grandes pièces pour les réceptions parce qu’on fait moins la guerre à son voisin à cette époque, les fiestas jusqu’à pas d’heure…

Château de Bournazel

La propriété est aussi privée mais le château peut se visiter.

Attention, les photos à l’intérieur du bâtiment sont interdites. Les propriétaires ont une importante collection d’objets, et de tableaux allant avec l’époque du château. Ils ne souhaitent pas que cela apparaisse sur les images.

La guide nous autorise quand même à faire quelques photos mais uniquement de détails du château, de cheminées, escaliers…

Château de Bournazel, intérieur

L’édifice est actuellement en rénovation. Les compagnons sont en train construire un auditorium au centre de la cour intérieure ! Pour l’instant, un énorme trou béant avec un bloc de béton à l’intérieur trônent. Je me demande bien à quoi cela va ressembler dans quelques mois, voire quelques années à la fin des travaux.

On termine notre visite dans le jardin du château sous un soleil déjà bien chaud pour le mois d’avril. Un beau jardin « à la française » s’étale devant nos yeux avec le château en arrière plan. La photo est en boîte en 1 clic.

Jardin du château de Bournazel

Cette découverte de ces deux villages aveyronnais m’a pas mal surprise et enchantée.

Et toi l’Aveyron ça t’évoque quoi ?

(à part l’aligot saucisses 😉)

Cette visite a été organisée dans le cadre du salon des blogueurs de voyage WAT18 avec la participation de l’office du tourisme de l’Aveyron et du Pays Rignacois.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

Et sinon le partage c'est la vie ✌️ et c'est par ici :

9 comments

Annabelle mai 16, 2018 - 7:24

J’adore ta façon de nous raconter l’histoire de ces châteaux!

Reply
Pauline mai 17, 2018 - 2:24

Merci Annabelle 🙂 !

Reply
Darlas Marie-Françoie mai 24, 2018 - 11:57

Tout est bien relaté!!! Un plaisir de découvrir L’ Aveyron, dans tous les domaines, grâce à toi Pauline!!! Bravo!!!!!

Reply
Pauline mai 28, 2018 - 11:26

Merci beaucoup !

Reply
Le plein d'émotions en Aveyron! - Voyageurs Sans Frontières octobre 16, 2018 - 12:35

[…] Peyre Najac Le Rouergue Rodez Belcastel Bournazel […]

Reply
Pauline octobre 17, 2018 - 4:46

Oui carrément ! Prochain coup je fais la tournée de toutes ces adresses 🙂 Najac notamment, ça a l’air magnifique.

Reply
Jennyfer octobre 29, 2019 - 1:10

Hello,
Je viens de découvrir votre blog et j’aime bien cet article. C’est vrai que c’est un bel endroit, il mérite qu’on le visite. Il faudrait que j’y fasse un tour prochainement.

Reply
Pauline octobre 30, 2019 - 1:28

Salut Jennyfer,

Oui, c’est un très beau village et son château est vraiment magnifique si tu aimes les vieilles pierres datant de l’époque médiévale!

Reply
Jennyfer octobre 31, 2019 - 5:11

Hello,
En effet, j’aime beaucoup cette époque. Je trouve fascinant de savoir et de visualiser un peu la vie de nos ancêtres.

Reply

Leave a Comment

5 × cinq =

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-116385296-1